toutes
les actus
29-04-2015
3 questions à Céline Faure, Président de la SAS Otantic

Céline Faure est une porteuse de projet dynamique, souriante, pleine de vie. Elle a pour ambition, à travers la belle aventure humaine qu’elle est en train de vivre avec ses associés, de fabriquer des glaces artisanales ainsi que des pâtisseries, à l’aide de produits locaux, de qualité, à Chorges.

Votre projet, en quelques mots ?

Mon projet est avant tout un projet d’équipe : il est né autour de 4 femmes, toutes salariées au sein d’Otantic. Il a pu se concrétiser petit à petit grâce à  5 personnes, toutes issues du monde agro-alimentaire et/ou industriel : Jean-Paul ROUX, investisseur associé, les frères ROUGON, investisseurs associés actifs, Gérard CABIRON, directeur général dans la structure et meilleur ouvrier de France,  et moi-même, ancienne commerciale dans l’agro-alimentaire et Présidente de l’établissement.

Mon idée : rassembler des compétences diverses (les recettes, le goût via Gérard, le management et la gestion via Pierre et François, l’expertise comptable via Jean-Paul et la fibre commerciale  par mon biais)  pour réussir ce projet dans un domaine où l’on a tous de l’expérience.

Aujourd’hui l’équipe est prête, nous sommes plus que jamais mobilisés et motivés pour débuter l’activité : le bâtiment est en construction à Chorges. Nous projetons de tester les produits d’ici l’été et de commercialiser nos produits dès la saison d’hiver.

Un projet d’envergure, un projet semi-industriel, des enjeux forts, n’avez-vous jamais douté ?

Répondre par la négative serait malhonnête. Bien sûr, nous sommes passés par des moments délicats. Le cap qui paraît infranchissable pour un porteur de projet c’est celui du banquier. Que faites-vous quand on vous ferme les portes des finances ?

Le soutien de mes proches, l’esprit « bloc-équipe » de la direction du projet mais aussi la CCI et l’appui de ses conseillers, nous a permis de tenir, d’aller au bout, de ne jamais baisser les bras. Nous allons de l’avant, nous écrivons notre histoire.

Je souhaite insister sur le rôle de soutien de la CCI. Pour moi, c’est un véritable pilier de la création. Vous y trouvez des experts qui vous conseillent, vous encouragent, vous suivent dans toutes vos démarches.  Je recommande aux porteurs de projets de se tourner vers la CCI, c’est un point d’entrée qui vous ouvre toutes les portes dès lors que votre idée tient la route.

A moyen terme, quelles perspectives pour Otantic ?

J’aime à dire que l’entreprise c’est comme un arbre qu’on plante et qu’on aide à grandir, c’est la vision que j’ai d’Otantic. C’est un adage poétique que je reprends d’un chef d’entreprise du département, il est significatif.

Nous nous donnons 5 ans pour développer la société sur le plan national. Nous procédons par étape : d’abord l’échelon régional, puis national et pourquoi pas l’international ! Notre clientèle s’engage d’ores et déjà  sur les marchés de la grande distribution et de la restauration notamment.

Nous avons la chance d’être sur un marché ouvert, en plein développement. Il existe beaucoup de leviers, notamment celui de l’innovation.


 
 
 
Vos prochains rendez-vous
Catalogue CCI Hautes-Alpes Formation en ligne
La CCI des Hautes-Alpes vous accompagne
Obtenir des fichiers de prospects départementaux, régionaux, nationaux
Augmentez votre efficacité commerciale et votre champ de prospection !
Toutes les actus
création
reprise
transmission

Formalités
entreprise

Développement
de votre
entreprise

Formation

Appui
au territoire
Evenements

Votre
CCI
Restez connectés

       

Votre réseau CCI
> Accédez à la liste complète des CCI

CCI HAUTES-ALPES
16 rue Carnot - CS 96006
05001 GAP cedex
Tel : 04 92 56 56 05 (Gap)
Tel : 04 92 21 27 33 (Briançon)
 
 
Mentions légales - Nous contacter - Espace presse - Plan du site